Les offres troublantes de Cdiscount

28/02/2013 10:14

Le site Cdiscount conditionne l'obtention d'une remise de 30 %, lors d'une première commande, à la souscription d'une carte de paiement et de crédit Mastercard Cdiscount.
Plusieurs internautes, alléchés par l'offre, ont fait une demande. Après avoir reçu un avis favorable, ils ont envoyé leurs pièces justificatives et commandé l'article. Las, ils ont alors essuyé un refus, et dû payer plein pot leur marchandise.

Tout cela est-il légal ? Eh oui ! Il n'est pas interdit de conditionner une remise à l'obtention d'un crédit revolving, quand bien même cela pousse à mettre le doigt dans l'engrenage du surendettement. Il est seulement interdit (article L 311-17 du code de la consommation) de conditionner le bénéfice des avantages commerciaux et promotionnels à l'usage "à crédit" de la carte - ce qui signifie que le prêteur doit proposer au consommateur de payer au comptant. C'est le cas, avec la carte de crédit Mastercard Cdiscount.

En outre, la société Cdiscount précise bien (même si c'est en caractères oranges sur rouge, tout petits, et quasiment illisibles) les modalités d'application de son offre : "En cas de refus de votre dossier par Banque Casino, vous serez prélevé du montant total de votre commande, sans remise de bienvenue".

Beaucoup d'internautes se plaignent d'avoir essuyé un refus sans explication, alors qu'ils sont cadres ou propriétaires et que leur compte en banque est bien approvisionné. En vertu de l'article L 311-16 du code de la consommation, l'organisme de crédit n'est pas tenu de motiver son refus.

En tout cas, il faut saluer l'habileté de Cdiscount : "La décision de Banque Casino peut être communiquée après expiration du délai légal de rétractation de sept jours, applicable à votre commande de produits." Autrement dit, vous êtes coincé.

Vous pourriez certes  demander le crédit, et attendre la réponse pour commander. Mais les  offres sont souvent limitées dans le temps...

Concernant les refus opposés à des personnes qui ne risquaient pas le surendettement, voici l'hypothèse, fort astucieuse, émise par internaute, sur le site Lesarnaques.com : "Etant donné vos profils - propriétaires, bons revenus etc - il y a de fortes chances que vous profitiez des remises, sans jamais utiliser le crédit. Et cela ne les intéresse pas! Ca ne leur rapporte que si vous utilisez le crédit revolving."

Avec un TAEG de 20,29 %, on s'en doute.

Contact

UFC QUE CHOISIR ROUEN 12 rue Jean Lecanuet
76000 ROUEN
Tel. 02 35 70 27 32
Tel. 09 51 36 92 06
Fax. 09 56 56 67 08
ufcquechoisirrouen@free.fr