Dépannage à domicile

04/10/2016 08:47

 

Toujours autant d’escrocs

 

La secrétaire d’État à la consommation Martine Pinville a lancé la nouvelle campagne nationale de la DGCCRF « Faites-vous dépanner, pas arnaquer » pour informer et prévenir les consommateurs. C’est une très bonne initiative mais aussi un aveu d’impuissance.

Publicités trompeuses, pratiques commerciales agressives, montants prohibitifs facturés à coup sûr, les méthodes crapuleuses des réseaux de dépanneurs à domicile sont connues et Que Choisir les dénonce régulièrement, pourtant ils continuent à sévir et à engranger des fortunes mal acquises.

C’est que face à une porte d’entrée malencontreusement claquée ou à des clés perdues, à des WC bouchés ou à un dégorgement d’eaux usées à son domicile, tout individu normalement constitué perd facilement son sang-froid. Il devient alors pour un moment la proie rêvée des professionnels du dépannage d’urgence, l’arnaque touche tous les milieux, toutes les classes d’âge.

Que Choisir a enquêté, décrypté les pratiques frauduleuses, donné les solutions pour échapper aux profiteurs, indiqué les tarifs acceptables pour une intervention, listé des réseaux d’entreprises à fuir. Cette nouvelle campagne nationale de la DGCCRF fournit elle aussi des conseils pratiques précieux, et elle a l’immense mérite de toucher l’ensemble de la population.

Mais de la part des pouvoirs publics, Que Choisir aurait aimé plus. Mettre en garde c’est bien, traquer les réseaux de dépannage sans relâche et surtout les empêcher de continuer à arnaquer les ménages ce serait encore mieux. Or si les DDPP, les services départementaux de la DGCCRF, enquêtent, dressent des procès-verbaux puis les transmettent aux tribunaux, les réseaux continuent à arnaquer durant toute cette procédure, puis une fois condamnés ils se reconstituent sous d’autres noms. C’est une course sans fin avec un éternel perdant, le consommateur. Les appeler à la vigilance ne suffira pas à régler le problème des arnaques du dépannage à domicile.

Les règles incontournables pour se protéger

  • Jeter tous les cartons publicitaires ou soi-disant « officiels » trouvés dans sa boîte aux lettres.

  • Éviter d’aller sur Internet pour chercher un pro du dépannage. En tapant dépannage, serrurier ou plombier, on tombe rarement sur les professionnels honnêtes.

  • Entrer les coordonnées de son plombier et d’un vrai serrurier compétent dans son téléphone portable pour savoir qui appeler en cas de catastrophe.

  • Passer la nuit chez des proches ou à l’hôtel plutôt qu’appeler un serrurier au hasard.

  • Fermer le robinet d’arrivée d’eau de son logement si son plombier n’est pas disponible aussitôt au lieu de faire intervenir n’importe qui.

Contact

UFC QUE CHOISIR ROUEN 12 rue Jean Lecanuet
76000 ROUEN
Tel. 02 35 70 27 32
Tel. 09 51 36 92 06
Fax. 09 56 56 67 08
ufcquechoisirrouen@free.fr